La CGT exige des mesures pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles au travail